La Voix Vivante est une mai­son d’édition ven­dant la lit­téra­ture qu’elle imprime. Face à cela, cer­tains pour­raient dire que « Dieu ne peut approu­ver une telle chose, car la monéti­sa­tion d’ouvrage est un frein à l’avancement de l’Évangile, mais égale­ment une preuve de mon­dan­ité ». Mais là-​dessus, le témoignage de Jésus est que :

« Des erreurs ont été com­mises en faisant baisser les prix des pub­li­ca­tions afin de faire face à cer­taines dif­fi­cultés. Ces efforts doivent changer. Ceux qui opérèrent ce change­ment furent sincères. Ils pen­sèrent que leur générosité incit­erait les pas­teurs ainsi que le peu­ple à œuvrer afin d’augmenter con­sid­érable­ment la demande des publications.

« Les pas­teurs et le peu­ple devraient agir noble­ment et généreuse­ment en trai­tant avec nos maisons d’édition. Au lieu d’étudier et d’imaginer com­ment ils peu­vent obtenir des péri­odiques, des tracts et des livres au prix le plus bas, ils devraient chercher à amener les pen­sées du peu­ple à con­sid­érer la véri­ta­ble valeur des pub­li­ca­tions. Tous ces cen­times retirés à ces mil­liers de pub­li­ca­tions ont causé une perte de mil­liers de dol­lars à nos bureaux, alors que quelques cen­times de plus de la part de chaque per­sonne auraient à peine été ressentis.

« Au prix fort, The Review and Her­ald and The Signs of the Times sont des jour­naux bon marché. The Review est un pré­cieux jour­nal ; il con­tient des sujets de grand intérêt pour l’église et devrait être placé dans chaque famille de croy­ants. Si cer­taines sont trop pau­vres pour l’obtenir, l’église devrait, en s’abonnant, élever le mon­tant au prix fort du jour­nal et appro­vi­sion­ner les familles dans le dénue­ment. Com­bien meilleur est ce plan que celui de jeter le pau­vre à la com­pas­sion de la mai­son d’édition ou de la société mis­sion­naire et de tract. » (Ellen G. White — Coun­sels to Writ­ers and Edi­tors, p.131.1131.3)

« Nous sommes sur un ter­rain enchanté, et Satan est con­tin­uelle­ment à l’œuvre pour bercer notre peu­ple afin qu’il s’endorme dans le berceau d’une sécu­rité char­nelle. Il y a une indif­férence, un manque de zèle qui paral­yse tous nos efforts. Jésus fut un ouvrier zélé, et lorsque Ses dis­ci­ples se reposeront sur lui et œuvreront comme Il œuvra, ils ver­ront et réalis­eront des résul­tats sim­i­laires. Un effort doit être fait afin d’attribuer une valeur con­ven­able à nos pub­li­ca­tions et de les ramener gradu­elle­ment à une base cor­recte. Nous ne devri­ons pas être affec­tés par le cri : « spécu­la­tion, rentabil­ité ! ». Nous devri­ons con­stam­ment avancer en étant indif­férents à la cri­tique et incor­rupt­ibles par les applaud­isse­ments. Œuvrer pour ramener [les prix] sur une base cor­recte sera une tâche plus grande que beau­coup ne le croient. Mais cela doit être fait en vue de sauver nos insti­tu­tions de l’embarras. » (Ellen G. White — Coun­sels to Writ­ers and Edi­tors, p.133.1)

Ainsi, l’achat des pub­li­ca­tions per­met de soutenir les insti­tu­tions à charge d’édition et d’offrir de la lit­téra­ture aux plus démunis.

Si vous souhaitez soutenir l’œuvre de La Voix Vivante, c’est-à-dire lui éviter de se retrou­ver dans l’embarras à cause de l’incapacité à faire face aux charges liées à son fonc­tion­nement, nous vous invi­tons à con­sid­érer « la véri­ta­ble valeur des pub­li­ca­tions » qu’elle édite.

L’Éditeur